Tout savoir sur la serre de Jardin

serre de jardin

Véritable abri pour les plantes, la serre de jardin permet au jardinier de concrétiser ses rêves les plus chers. De la culture d’espèces sensibles à la protection des plantes en fin de saison, en passant par l’anticipation des floraisons et les récoltes, cet outil se prête à de nombreuses utilisations. Encore faut-il choisir le bon modèle et les accessoires adaptés parmi les différents produits proposés sur le marché. Entre serre en verre, tunnel de jardin, mini serre… il n’est pas toujours évident de s’y retrouver sans les conseils avisés des professionnels. Pour vous faciliter la tâche, voici un panorama complet autour de la serre de jardin.

Comment choisir sa serre de jardin ?

En France, le jardinage est devenu une tendance incontournable au cours de ces dernières années, sachant que 7 Français sur 10 disposent désormais d’un jardin et 9 sur 10 ont un petit coin à cultiver… Avant de vous lancer dans cette aventure, découvrez les différents critères à prendre en compte pour bien choisir une serre de jardin.

  1. Culture en terre ou hors sol ?

Selon vos besoins, vous pouvez opter pour une serre avec ou sans base. Si le premier modèle est uniquement destiné aux cultures hors-sol (terrine, en pot, potager en carrés, godets), le second convient à tous types de cultures, y compris celles en terre et l’élevage des plants.

  1. À chaque surface, une serre adaptée

Outre la question de budget, le choix d’une serre dépend de la superficie de votre jardin. On distingue trois différentes tailles de serre de jardin :

  • Petite serre (mini serre ˂ 5m²) : adapté aux terrasses et balcons, ce modèle est idéal pour les petits budgets.
  • ​Serre de taille moyenne (5 à 10 m²) : serres tunnels, serre adossée ou murale, etc. Les possibilités d’utilisation sont multiples (serre à tomates, serre d’hivernage, serre maraîchère).
  • Grande serre (˃ 10m²) : elle nécessite un grand terrain et un entretien régulier chaque année.
  1. Le type de matériau

Une serre de jardin doit être résistant aux intempéries et agressions extérieures. Ainsi, il est recommandé de privilégier un modèle doté de parois solides et faciles à entretenir :

  • Le verre (trempé ou horticole) : durable et ultra résistant, c’est le plus isolant des matériaux.
  • ​Le polycarbonate (simple ou double) : léger et facile à monter, ce matériau résiste parfaitement aux chocs et aux intempéries.

Si vous optez pour une serre tunnel par exemple, privilégiez une structure en aluminium, car celle-ci assure une résistance optimale au vent et un entretien aisé.

Où acheter une serre de jardin ?

Avec le succès grandissant d’Internet, de nombreuses plateformes spécialisées proposent aujourd’hui une large gamme d’équipements et d’accessoires pour le jardin. Si vous ne disposez pas de temps pour acheter une serre de jardin dans un magasin de bricolage, vous pourrez toujours vous tourner vers les sites e-commerces pour dénicher le modèle adapté à vos besoins. Attention toutefois à privilégier les meilleures références pour vous assurer de la qualité du produit.

Quelle bâche pour serre de jardin ?

L’efficacité d’une serre de jardin dépend avant tout d’une bonne isolation et la bâche constitue un accessoire idéal pour cela. Il existe deux grandes catégories de bâches plastiques, dont celles en polychlorure de vinyle (PVC) et celles en polyéthylène basse densité (PEBD).

  • La bâche PVC

Plus résistante et plus lourde que la bâche PEBD, la bâche en PVC est un produit haut de gamme que l’on recommande généralement pour les utilisations en extérieur. Grâce à son traitement anti-UV, elle assure une durée de vie moyenne de 10 ans. Quant à son installation, des œillets métalliques et une armature résistante viennent la renforcer, peu importe les conditions climatiques. Notons pour finir que ce type de bâche est décrit selon son grammage au m² : 400gr/m² ou 500gr/m              ².

  • La bâche PEBD

Caractérisée par un grammage de 100 ou 200 microns, la bâche en PEBD est plutôt fine et souple par rapport à la bâche en PVC. C’est un produit facile à manier, mais la durée de vie moyenne n’excède pas 6 ans. Pour l’installation, elle nécessite des accessoires de fixation adaptés comme les clips, sachant que la bâche est vendue avec des finitions brutes, donc sans œillet métallique ni ourlet.

grandes serres

Pourquoi acheter une serre de jardin ?

L’utilisation d’une serre de jardin est multiple. Elle permet de cultiver toute l’année, pratiquer le forçage, protéger vos plantations contre les intempéries ou encore y installer votre mobilier de jardin pour créer un nouvel espace de vie supplémentaire.

De prime abord, une serre de jardinage est indispensable dans la gestion et l’amélioration des conditions climatiques qui assurent le développement de vos plantes. La chaleur, la luminosité, les aérations… sont autant de paramètres que vous pourrez maîtriser en vous équipant d’outils adaptés.

Grâce à l’installation d’une serre de jardin, il vous sera entre autres possible de prendre de l’avance sur les saisons, voire anticiper vos semis et tout autre type de plantation. Résultat : vous et votre famille serez les premiers à profiter de la fraîcheur des fruits et légumes de saison !

En plus de tous ces avantages, disposer d’une serre de jardin vous permet de :

  • Cultiver des végétaux ;
  • Réaliser des semis ;
  • Rallonger la période de culture ;
  • Hiverner des plantes fragiles.

Comment installer une serre de jardin ?

Bien qu’une serre de jardin offre de nombreux atouts aux jardiniers débutants comme aguerris, son installation requiert un minimum de connaissance, notamment sur son emplacement.

  1. Choisir l’emplacement idéal

Il existe quelques conditions à respecter lors de l’installation d’une serre de jardin :

  • Éloigner la serre de jardin des plantes de haies et d’arbres
  • Laisser de l’espace autour de la serre pour éviter qu’elle soit trop ombragée
  • Privilégier un espace offrant une bonne aération
  • ​Éviter les zones trop humides

Prévoir un accès facile

  1. Trouver la meilleure orientation

Selon votre climat et votre région, l’orientation de la serre de jardin aura toute son importance. Voici quelques cas de figure à prendre en compte pour choisir la bonne orientation :

  • Serre adossée ou murale : elle doit être installée sur un mur côté Sud de l’habitation afin que les plantes puissent profiter au maximum de l’ensoleillement.
  • Hivernage des plantes fragiles : il est recommandé de privilégier une orientation Est-Ouest.

Cultures d’été : les grandes parois de la serre de jardin doivent être positionnées au Sud et au Nord.

  1. Installer la serre

Voici quelques règles simples à respecter pour installer convenablement votre serre de jardin :

  • Choisir un lieu bien dégagé pour l’installation
  • Prévoir de l’espace près de la serre pour faciliter le montage
  • S’assurer que le sol de l’emplacement de la serre est complètement plat
  • Penser à la ventilation de la serre
  • Installer une ou plusieurs portes, des fenêtres et des parois latérales pour créer des courants d’air

Quelle serre de jardin pour quel usage ?

Les serres de jardin sont conçues pour conserver une température positive, surtout en hiver. Elles peuvent être classées en trois grandes catégories :

  1. La serre froide

N’étant pas chauffée, la serre froide affiche une température intérieure entre 10 et 15 °C, mais celle-ci peut parfois descendre à -0 °C. Elle est idéale pour cultiver les plantes et légumes rustiques.

  1. La serre tempérée

La température intérieure d’une serre tempérée est située entre 10 à 18 °C et ne descend pas à moins de 5 °C grâce à un système de chauffage intégré. Ce type de serre permet de conserver tout type de végétaux en hiver, notamment les plantes exotiques et sensibles.

  1. La serre chaude

Comme son nom l’indique, la serre chaude offre une température toujours supérieure à 18 °C grâce à un chauffage intégré. Elle convient parfaitement aux plantes tropicales, d’où son autre nom de « serre tropicale ».

Quels sont les différents types de serre de jardin ?

Avec les différents modèles de serre de jardin disponible dans le commerce et sur Internet, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver. Cet équipement se décline en effet en 4 grands types :

  • La serre traditionnelle

Revêtant la forme d’une petite maison, la serre traditionnelle peut recevoir tous types de plantations : plantes en pots, plantes grimpantes, etc. Elle peut être fabriquée en verre ou en polycarbonate et laisse facilement passer la lumière afin que les végétaux vivent dans les meilleures conditions. Ces matériaux présentent comme avantage d’offrir une isolation thermique optimale et d’être résistants aux intempéries. Quant à la structure, elle est fixe et ne peut être déplacée. Attention donc à bien choisir son emplacement.

  • La serre tunnel

Comme son nom le précise, la serre tunnel se présente sous la forme d’un tunnel composé d’un film en plastique (souvent une bâche en polyéthylène) et d’une structure en acier galvanisé. Contrairement à la serre traditionnelle, elle offre un montage et un déplacement faciles grâce à sa structure amovible. Selon vos besoins, ce modèle peut être aussi utilisé pour hiverner vos plantes.

  • La mini serre

Destinée aux semis et boutures, la mini serre est aussi utilisée pour préserver les plantes de petite taille contre le gel. Elle se décline en deux variétés, dont la serre de balcon et la serre châssis de couche. Si la première est utilisée pour cultiver les semis, la seconde est recommandée pour fortifier les plants avant repiquage. Grâce à leur petite taille, elles sont moins encombrantes et réclament peu de place.

  • La serre adossée

Contrairement aux autres types de serre de jardin, la serre adossée est fixée contre un mur. Parfois, elle peut être installée dans des endroits moins ensoleillés puisqu’elle emmagasine mieux la chaleur que les modèles cités plus haut. Elle offre toutefois plusieurs possibilités d’utilisation et permet par exemple d’hiverner les plantes sensibles ou cultiver des plantes tropicales même sur le balcon !

serre de cactus

Pourquoi aérer sa serre de jardin ?

Quel que soit le type de serre choisi, le matériau utilisé dans sa construction (feuillet ou verre) convertit la lumière du soleil en chaleur, permettant ainsi de chauffer l’intérieur plus rapidement.

Même si la chaleur garantit une meilleure croissance aux plantes, il faut savoir qu’elle entraîne l’évaporation de l’eau de la terre (terreau) et des feuilles. Ce phénomène génère ensuite une condensation. Dans une région tropicale par exemple, la température peut vite grimper et nuire au développement des plantes.

Pour éviter tout type de désagrément, notamment la prolifération de champignons et de bactéries, l’installation d’un système d’aération est vivement conseillée :

  • Une lucarne pour une serre tunnel
  • Au moins une porte et une fenêtre pour les autres modèles

Que cultiver sous une serre de jardin ?

Contrairement à certaines idées reçues, la serre de jardin peut être dédiée à des cultures hors-sol : en jardinière, en pots, en godets ou encore en carrés de potager. Dans tous les cas, voici quelques exemples de fruits et légumes ainsi que de plantes que vous pouvez cultiver dans votre future serre.

  1. Les légumes et fruits à cultiver sous serre

Pour vous garantir les plus belles récoltes possible, certains légumes et fruits du jardin se cultivent idéalement sous serre dont voici quelques exemples :

  • Légumes/Fruits
  • ​Aubergine
  • Carotte
  • Concombre
  • ​Courgette
  • ​Laitue
  • ​Poivron
  • ​​Radis

Tomate

  1. Les plantes aromatiques

Outre les fruits et légumes, la serre de jardin peut également accueillir des plantes aromatiques toute l’année. Néanmoins, elles doivent être cultivées en carré potager ou en pot.

  • ​Aneth
  • Aromates
  • Basilic​
  • ​​Ciboulette
  • ​Lavande
  • Persil
  • Romarin

​Thym

  1. Les fruitiers et plantes méditerranéennes

Une serre de jardin est aussi propice à la culture de plantes et arbres fruitiers méditerranéens tels que les orangers, les citronniers, les mandariniers, les calamondins ou encore les pamplemoussiers. Il y a de quoi ravir toute la famille lors des récoltes ! Attention toutefois à effectuer un arrosage régulier pour les faire pousser dans les meilleures conditions.

  1. Les plantes sensibles au froid

Certaines plantes d’intérieur peuvent être abritées sous serre, notamment celles qui ont déjà atteint un développement moyen.

  • Aspidistra
  • Beaucarnéa
  • Cactus
  • Dracaena
  • Ficus
  • Phalangère
  • Plantes grasses
  • Pothos

Vous pouvez enfin conserver certaines plantes sensibles au froid et au gel sous votre serre de jardin comme le mimosa, le cordyline ou le laurier rose.

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, il ne vous reste qu’à trouver le modèle de serre adapté à votre budget et votre jardin sur Internet.