A quoi sert la terre végétale ?

Publié par tiotnainserreslog le

Compte tenu de sa richesse en humus, la terre végétale est idéale pour les adeptes du jardinage. Elle est notamment très prisée pour l’enrichissement du sol et aussi pour améliorer la terre de son jardin, suite à des travaux de construction. En effet, lors de ces travaux, les couches de terre sont chahutées à cause du chantier et la reconstitution de la terre est faite de manière sauvage. Dans ce cas, le terrain est couvert de remblai qui n’est pas idéal pour la culture. Face à une telle situation, il faut se faire livrer de la terre végétale et d’en répandre sur toute la surface du terrain pour en faire un terrain propre à la culture du potager par exemple.

Une terre riche en humus

La terre végétale est localisée sur la partie supérieure du sol. Celle-ci provient de la décomposition de la matière organique rendue possible grâce à l’action combinée des animaux, des bactéries ainsi que des champignons du sol. La terre végétale est constituée majoritairement de cette matière souple et aérée appelée humus. C’est une matière qui absorbe et retient efficacement l’eau. La terre végétale se différencie du compost de par son origine naturelle voir ce sujet la location de cribleuse. Toutefois, leurs propriétés sont similaires comme leur capacité à retenir l’eau et les nutriments. La terre végétale est la partie du sol la plus active. Se procurer de la terre végétale en vrac est essentiel à la culture grâce à sa capacité d’échange et sa décomposition lente. Ces actions permettent aux racines de s’approvisionner en azote, en phosphore ainsi qu’en éléments nutritifs qui sont indispensables pour la croissance des végétaux.

Une formation biogénique

L’origine de la terre végétale est dite « biogénique ». Cela peut se traduire par une simple oxydation de la nécromasse lorsqu’il n’y a aucune présence d’organismes vivants. L’humus, élément essentiel qui constitue la terre végétale, est issu d’une matière organique d’origine essentiellement végétale. La terre végétale, est composée de matières organiques bénéfiques pour le sol. Elle est très utile pour l’agriculteur, le jardinier ou encore le forestier. Toutefois, il est important de connaitre la quantité totale d’humus et sa qualité. Pour connaitre la qualité de l’humus constituant le sol, il faut se fier au rapport C/N du sol lui-même.Si le rapport C/N est bas, cela signifie que l’humus est de meilleure qualité.

Entretien de la terre végétale

Pour le jardinage ou l’agriculture, la terre devra toujours être entretenue de manière à garder le maximum d’humus. Le labour par exemple n’est pas très recommandé pour la terre végétale. Cette pratique risque de provoquer une minéralisation trop rapide de la matière organique, ce qui va diminuer sa capacité à absorber l’eau. Heureusement, il existe aujourd’hui des techniques qui permettent d’entretenir les plantes sans détruire l’humus : agriculture biologique, technique culturale simplifiée, agriculture naturelle, utilisation de bois raméal fragmenté, etc.

Catégories : Jardinage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *